Jour 12: Kyoto

Après un bon petit déjeuner bien copieux, nous sommes repartis tenter la fameuse promenade dans l’est de Kyoto, le quartier de Higashiyama.

Nous avons pris le bus devant l’hôtel et sommes descendus à Gojozaka. De la une montée jusqu’au premier temple, le temple Kiyomizudera. Comme nous avions déjà acheté les billets d’entrée la veille, et que nous étions restés que 5 minutes, nous avons essayé d’y rentrer avec les mêmes coupons et hop pas de soucis, ceux-ci étaient identiques. Beaucoup moins de monde par rapport à la veille, bien plus agréable de s’y balader. Le bâtiment principal fait partie du Trésor National et a été reconstruit plusieurs fois d’après ce que j’ai pu lire suite à plusieurs incendies, la dernière reconstruction date de 1633. Autrement, il possède une terrasse panoramique soutenue par 139 pilotis géants de 15 mètres de hauteur. Derrière ce bâtiment, on trouve le Jishu Shrine et notamment 2 gros cailloux et selon la légende il faut marcher les yeux fermés de l’un à l’autre afin de trouver l’amour.

Ensuite, nous sommes repartis dans les petites ruelles et sommes passés devant la Pagode Yasaka. Nous ne sommes pas entrés vu qu’il fallait encore payer.

Pagode Yasaka

Nous avons continué notre chemin dans de belles petites ruelles, croisés même des Geishas au point de louper l’entrée du Temple Kodaiji et de nous retrouver au cimetière de Higashi Otani. Impressionnant flanc de colline avec toutes ces tombes. Nous avons fait demi-tour, afin de visiter le temple Kodaiji. Entrée payante bien entendu, mais cela en vaut la peine. Son jardin est exceptionnel et très bien entretenu. Ce temple est aussi très fameux car il abrite les mausolées de certains personnages historiques. On y trouve aussi une plantation de bambous. Juste à côté de ce temple, on trouve un Bouddha géant au sein du temple Ryozen Kannon. Nous nous sommes contentés de l’admirer depuis l’extérieur.

Après quelques minutes de marche, nous sommes arrivés au Parc Maruyama, soit le plus vieux parc de Kyoto. Les couleurs d’automne s’installant gentiment. Parfait pour s’y reposer si on a du temps devant soi, ce qui n’était pas notre cas et du coup, nous n’y sommes pas attardés. Petit saut au Yasaka Shrine avant de rejoindre le temple Chion-in, un des plus importants de KyotoMalheureusement, le bâtiment principal est en rénovation et du coup recouvert d’échafaudages et d’une toile! Pas mal d’édifices en rénovation dans le coin! Dommage pour nous on va dire…

Ensuite, à l’approche du temple Shoren-in, nous avons croisé beaucoup de personnes plutôt âgées qui peignaient des tableaux. Nous ne sommes pas entrés dans ce temple.

Direction l’arrêt de bus où nous avons pris un bus pour le Pavillon d’Argent ou Ginkaku-ji un peu plus au nord. Il n’a d’argent que le nom vu que ses bâtisseurs n’ont pas eu le temps de le terminer et donc de le couvrir d’argent. A l’intérieur nous avons suivi le chemin fléché dans les bois jusqu’à un point de vue sur la ville, le pavillon et les temples. Très beau jardin le tout bien entretenu. Nous avons effectué le tour assez rapidement car nous avions encore pas mal de choses à faire.

De l’Argent nous sommes passés à l’Or qui se trouve de l’autre côté de la ville, au nord-Ouest. Le Pavillon d’Or ou le Kinkaku-ji porte lui bien son nom vu qu’il est en effet doré, flottant en bordure de l’étang dans lequel il se reflète. De toute beauté! Impressionnant le nombre de visiteurs du côté opposé pour le prendre en photo. Bien plus célèbre que son homologue “d’Argent” il est l’un des emblèmes de la ville de Kyoto et l’un des monuments les plus connus du Japon.

Pour notre dernière étape de la journée, nous avons une halte au château de Nijō. Car la veille nous sommes arrivés 10 minutes trop tard pour la dernière entrée. Cette fois nous ne sommes pas beaucoup plus en avance mais ça suffit pour entrer. On nous signale direct d’aller vers le château afin de pouvoir visiter l’intérieur car dernière entrée à 16h00. A l’intérieur, une succession de salles, c’est très grand mais nous avons vite fait le tour d’un pas accéléré. La porte principale du Ninomaru (devant le château) était en rénovation. Le château possède plusieurs jardins, nous nous sommes contentés de celui autour du château.

Quelle journée bien remplie, la fatigue se fait sentir. Heureusement les visites étaient terminées pour aujourd’hui. Nous avons pris le bus jusqu’à Schincho où nous avons décidé de souper dans un des nombreux restaurants. Après un petit tour, nous nous sommes arrêtés dans un restaurant bordant un petit ruisseau. Sachant uniquement que j’allais manger du canard, je me suis retrouvé avec une espèce de fondue où je devais cuire moi-même mes légumes et le canard. Pas mal du tout, le bouillon était excellent. Après le repas, nous avons rejoint Gion afin d’y prendre le train et de nous rendre à notre hôtel.

4 commentaires

  1. Pingback: JAPON | Compte rendu | brunodS | Voyages - BlogbrunodS | Voyages – Blog

  2. Quelles magnifiques photos ! Les temples, les jardins et les parcs ont l’air sublime, y a-t-il beaucoup de monde dans ces endroits? Pour ma part, j’aimerais beaucoup visiter le château de Nijō !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.